CHARTE ETHIQUE

LEXIMPACT constitue, le premier réseau français, de recouvrement amiable et judiciaire.
C'est un réseau d'Huissiers de justice privilégiant l'éthique.
Un choix volontariste qui met l'humain au centre de notre métier.

Disposant d'importantes prérogatives dans le cadre fixé par les lois et règlements, la déontologie ne suffirait pas à définir la relation contingente créanciers-débiteurs-huissiers de justice celle-ci évoluant en fonction de l'environnement économique.

L'éthique Professionnelle constitue un engagement moral supplémentaire qui ne se limite pas aux seules règles juridiques et économiques.



Détenteurs d'une parcelle de puissance publique, les Officiers ministériels composant ce réseau s'engagent à :

  • mettre en oeuvre tous les moyens nécéssaires pour atteindre les objectifs clients,
  • participer à l'établissement de cahiers des charges,
  • exercer son savoir faire en matière amiable et judiciaire, par des outils choisis et un personnel compétent,
  • développer l'éthique comme notre valeur, notre particularité. Cette notion d'éthique consiste à :
    • s'adapter aux différentes situations,
    • affirmer notre volonté de conciliation comme une mesure alternative à la menace de l'application d'une sanction,
    • emporter la conviction du débiteur,
    • affirmer et exprimer nos valeurs morales, compatibles avec notre mission de recouvrement et d'exécution.
    • Concilier la mission de service public et l'intérêt privé.

En résumé, le réseau LEXIMPACT rend compatible l'éthique de la modération, l'éthique entrepreneuriale et la culture maîtrisée du résultat. Ethique et Droit nous permettent de cultiver la raison, la sagesse et l'équité. Travailler avec LEXIMPACT, c'est entrer dans une relation durable.

C'est ainsi:

  • protéger son image de marque
  • favoriser sa formation continue,
  • développer l'anticipation de situations nouvelles en favorisant l'innovation ou la co-innovation,
  • s'adapter aux changements,
  • travailler en collaboration, en symbiose, en synergie.
La notion de dignité humaine entraîne l'exigence du respect de la personne, la même pour tous.

Cette notion, ni inutile ni superflue, constitue un principe essentiel.